Questions-Réponses
Poser une question
Avertisement Lipo !

ATTENTION :
A lire impérativement avant de charger ou d’utiliser sa batterie
INSTRUCTIONS DE SECURITE ET MISES EN GARDE :
- Vous devez lire ces instructions de sécurités et mises en garde avant de charger ou d’utiliser votre batterie.
- Les batteries Lithium polymère peuvent présenter un risque d’explosion. Ne pas lire les instructions qui sont données ci-dessous peut provoquer des accidents tels que l’incendie, des blessures, ou des dégâts matériels importants si les batteries ne sont pas chargées ou utilisées correctement.
- Les distributeurs et détaillants n’endossent aucune responsabilité civile dès lors que les instructions et mises en garde n’ont pas été appliquées à la lettre.
- En achetant ces batteries, l’acheteur s’engage à lire les instructions complètement et assume l’entière responsabilité des risques associés à l’utilisation des batteries lithium polymère. Si vous n’êtes pas en accord avec ces conditions, veuillez retourner immédiatement la batterie à votre vendeur.

INSTRUCTIONS GENERALES :
1. Utilisez un chargeur de batterie au lithium et seulement celui-ci. En effet l’utilisation d’un chargeur Ni-mH ou Ni-Cd pourrait provoquer un incendie, des blessures, ou des dégâts matériels.
2. Toujours surveiller la charge de la batterie. Quand on charge une batterie LiPo (lithium polymère), il faut observer constamment la charge pour pouvoir réagir au moindre problème.
3. Certains chargeurs Lithium disponibles sur le marché n’offrent pas les garanties techniques de sécurité et de procédure de charge. Vous devez vous assurer que le chargeur que vous achetez fonctionne correctement et répond aux normes. La procédure de charge doit être respectée et surveillée, faute de quoi pourrait résulter un incendie.
4. Si, au cours de la surveillance, vous constatez un gonflement ou une déformation de la batterie, débranchez immédiatement et mettez la batterie dans un endroit sur pendant au moins 15 minutes. En effet, ces symptômes annoncent une fuite probable de la batterie, qui en réaction avec l’air ambiant s’enflamme et est susceptible de provoquer un incendie.
5. La réaction chimique est susceptible de se produire au bout d’un certain temps, il est donc recommandé de recharger la batterie à l’extérieur dans un endroit sûr, dégagé de matières inflammables.
6. Un court-circuit peut provoquer un incendie. Si par mégarde vous provoquiez un pendant la charge, débranchez et placez la batterie en surveillance dans un endroit sûr pendant au moins 15 minutes. En outre il faut rappeler que les courts-circuits sont dangereux et que l’électrocution peut provoquer des blessures graves.
7. Une batterie endommagée peut s’enflammer même après 10 minutes.
8. Après un crash de votre appareil, vous devez placer la batterie en observation dans un endroit sûr pendant au moins 15 minutes.
9. Si vous deviez couper les fils de raccordement de la batterie faites-le fil après fil pour éviter tout court-circuit.
10. Pour souder un fil, enlever l’isolant ROUGE et souder sur le positif du contacteur, puis isoler, ensuite enlever l’isolant NOIR et souder sur négatif du contacteur. Attention à ne pas provoquer de court-circuit !
11. Ne jamais laisser la batterie en pleine chaleur, derrière un pare-brise d’automobile par exemple. La batterie pourrait prendre feu.

 
Comment Choisir son Accu Lipo ?

Toutes les informations au sujet des accus Lipo.

La tension d'un accu Lipo est de 3,7V par élément (contre 1,2V pour un NIMH), un accu 2 éléments ou 2S fera donc 7,4V, un 3S 11.1V et ainsi de suite.

Les "C" correspondent au taux de décharge de l'accu, un 15C pourra fournir au maximum un courant de 15 fois sa capacité. Par exemple, un 15C de 1000mah pourra donner 15 Ampères de courant.

Le poids est un atout très important de ces accus car il est environ 2 fois inférieur à celui d'un Nimh.
En montant 2 Lipo en parallèle, on obtiendra le double de capacité pour le poids égal à un Nimh.

La durée de vie est variable selon la marque et l'utilisation, les fabricants affirment 300 cycles mais c'est un peu exagéré.
Ils nécessitent un chargeur spécial et ne doivent jamais être complètement déchargés sous peine d'être inutilisables !

La notation des éléments se fait en "S", la lettre "P" signifie que plusieurs accus sont montés en parallèle.
Ils disposent de 2 prises, une principale et une d'équilibrage.
L'équilibrage des éléments est très important pour éviter de dégrader la batterie par une décharge mal répartie.

Vous verrez souvent deux notations de "C" par exemple: accu 3S 2200mah 20C-30C.
La première notation 20C correspond à ce que la batterie peut délivrer en continu, la seconde notation correspond à la pointe qui est ce que peut délivrer la batterie sur une très courte durée.

Parmi les choses importantes à savoir :
- Evitez une charge trop rapide
- Après utilisation laissez reposer la batterie 24H si possible
- Prenez bien en compte le poids de l'accu, surtout pour l'aéromodélisme: une batterie de grande capacité est aussi plus lourde et peut déséquilibrer votre engin.
- Pour le montage en parallèle, utilisez deux accus neufs et chargez les séparément, attention à une trop forte décharge.
- Un bon chargeur est un investissement, il prolongera la vie de vos accus.

 
Est-ce que tous vos articles sont en stock ?

Tous nos stocks sont calculés en temps réel.
Un article indiqué "en Stock" est disponible dans notre boutique à La Roche sur Yon, il sera expédié dès la prise en compte de votre commande.

 
Définition de FPV

En anglais nous le retrouvons sous l’acronyme FPV pour First Person View traduit en français par le vol en immersion.
Le FPV consiste à embarquer une caméra sur un appareil et à transmettre directement la vidéo sur le support.
Il peut simplement être la radio (télécommande) grâce à un écran LCD ou plus sophistiqué, des lunettes.
Il permet au pilote de voler à vue comme si il était positionné dans l'appareil à la place d'un vrai pilote d'avion, d'hélico, de voiture ou autre.

 
Charger un Accu Lipo

PROCEDURE DE CHARGE :
1. Ne pas charger sans surveillance
2. Charger dans un endroit dégagé de matières inflammables
3. Laisser la batterie à la température ambiante avant la charge
4. Ne pas charger des packs de batterie en série mais une à une. Une telle façon de faire provoquerait une surcharge et une charge déficiente pouvant aboutir à un incendie.
5. Sélectionnez correctement le nombre d’éléments et le voltage tels qu’indiqués sur le pack. Par exemple : 2 éléments (7,4V) ou 3 éléments (11,1V).
6. Une sélection erronée peut conduire aussi à une inflammation spontanée.
7. Vérifiez le voltage du pack avant la charge. Ne pas essayer de charger si le voltage de l’élément est inférieur à 2,80 V.
    Exemple :
    - Ne pas charger un pack de 2 éléments si la tension est inférieure à 5,6 V
    - Ne pas charger un pack de 3 éléments si la tension est inférieure à 8,4 V.
8. Vous devez sélectionner un taux de charge en ampère qui n’excède pas la capacité en puissance de la batterie.
    Exemple :
   o une batterie de 730 mAh se charge à 730 mA
   o une batterie de 860 mAh se charge à 860 mA
   o une batterie de 1320 mAh se charge à 1,32 A
   o une batterie de 1900 mAh se charge à 1,9 A
   o une batterie de 2100 mAh se charge à 2,1 A
   o une batterie de 7800 mAh se charge à 7,8 A
   o une batterie de 8000 mAh se charge à 8 A

PREMIERE DECHARGE :
Effectuez des vols n’excédant pas 6 minutes puis marquez des arrêts de 15 minutes.

RANGEMENT ET TRANSPORT :
1. Ranger la batterie dans un endroit à température ambiante de 5° à 25° pour obtenir les meilleurs résultats.
2. Ne pas exposer la batterie directement au soleil pendant des périodes prolongées.
3. Transportée temporairement en voiture, la batterie peut être exposée dans une plage de température de -5° à 60°.
4. Exposer la batterie au-delà de 60° pendant plus de 2 heures endommage la batterie et peut l’enflammer.

SOINS PARTICULIERS :
1. Charger la batterie LiPo avec un chargeur LiPo de bonne qualité.
2. Sélectionner correctement la tension et le courant comme indiqué ci-dessus.
3. Vérifier la tension de l’élément après la première charge
Exemple :
o 1 élément : 4,2 V (entre 4,15V et 4,22 V)
o 2 éléments : 8,4 V (entre 8,32V et 8,44V)
o 3 éléments : 12,6 V (entre 12,48V et 12,66V)
o 4 éléments : 16,8 V (entre 16,64V et 16,88V)
o 5 éléments : 18,5 V (entre 18,30V et 18,60V)

4. Ne pas décharger la batterie à un niveau inférieur à 3 V par élément. Une décharge plus importante peut détériorer les performances de la batterie.
5. Ne pas percer, piquer la batterie. Ceci peut enflammer la batterie.

TEMPERATURE DE FONCTIONNEMENT :
Charge : 0° à 45°
Décharge : 0° à 60°
1. Laisser la batterie refroidir à la température ambiante avant la charge ;
2. Pendant la décharge et les manipulations ne pas dépasser la température de 70°

DUREE DE VIE DE LA BATTERIE :
Les batteries qui ont perdu 20% de leur capacité doivent être retirées du service et jeter conformément aux directives de l’administration.
Bien isoler les fils, et envelopper soigneusement avant de jeter.

GARANTIE :
La garantie du produit est limitée à ses défauts de fabrication. Elle ne couvre pas les dommages collatéraux.
En raison de la nature du produit, la garantie n’est pas fixée par terme.
Les manipulations contraires à cette notice ne sont pas couvertes par la garantie

 
Comment Choisir son Moteur Brushless ?

L'essentiel à savoir pour bien faire son choix.

On constate un grand choix de moteurs Brushless sur le marché, les caractéristiques de ces moteurs pouvant paraitre difficiles à déchiffrer, voici quelques informations essentielles.

Principe rapide du Brushless : contrairement aux moteurs à charbons qui fonctionnement avec des aimants, le Brushless utilise un contrôleur qui convertit un courant continu en un courant triphasé qui va engendrer la rotation du moteur.
A noter qu'un moteur Brushless n'a pas besoin de rodage, il est aussi beaucoup plus léger qu'un moteur à charbons.

Nombre de Kv (tours par volt): ce chiffre représente la capacité du moteur à transformer l'énergie qu'il reçoit.
Certains moteurs produisent plus de couple et une vitesse moins élevée et d'autres l'inverse.
Un Kv élevé est le signe d'une vitesse de rotation élevée mais d'une moindre force et inversement.
Il convient donc de bien choisir le moteur en fonction de son l'utilisation, les grandes hélices (hélices immergées sur les bateaux) auront besoin d'un fort couple au détriment de la vitesse. Chaque utilisation étant particulière, c'est en tenant compte de cette problématique qu'il faudra faire son choix.

Le rendement : pour faire simple, il correspond à la capacité du moteur à dissiper la chaleur qu'engendre son fonctionnement, plus un moteur est gros, plus il refroidira facilement du fait son son contact avec l'air ambiant.
Un rendement élevé vous permettra d'avoir un moteur produisant peu de chaleur, donc facile à refroidir et plus fiable.

Inrunner: rotation interne (grande vitesse)
OutRunner: cage tournante (meilleur couple)

Le nombre de tours (T) correspond au nombre de tours de bobinage autour du rotor, plus il y a de tours, plus le couple est fort et la vitesse faible.

 
Différence entre moteur Brushless sensorless (sans capteur) et sensored (avec capteur)

Il existe deux types de moteurs brushless, sensorless (sans capteur) et sensored (à capteur) :

Les moteurs sans capteurs dits "sensorless" en anglais et moteurs à capteur dits "sensored", la différence entre les deux c'est que les sensored ont un capteur intégré fixe dans la cage et orienté sur le rotor qui permet grâce à un câble de relier le moteur et le contrôleur et d'informer le contrôleur sur la position du rotor, ce dispositif a pour but de synchroniser le contrôleur au mieux pour améliorer la souplesse à faible vitesse et lors des ré accélérations et d'éviter ce qu'on appelle le "cogging" ou accoups qui peuvent survenir avec certains moteurs et contrôleurs sensorless, même si les contrôleurs sensorless modernes ont de moins en moins, voir pas du tout de problème de cogging.
Selon certains pilotes le capteur est un apport qui en plus d'améliorer la souplesse, apporte aussi un gain non négligeable en terme de vitesse et de couple.
A noter que Feigao possède le brevet mondial sur la technologie du capteur sur les moteurs brushless, ils fabriquent pour les plus grandes marques, c'est pourquoi certains produits ressemblent énormément aux produits Feigao, tout simplement car la plupart du temps seule change l'étiquette.

Certains contrôleurs gèrent tous les types de moteurs brushless, sensorless et sensored et même parfois aussi les moteurs à charbons classiques, d'autres contrôleurs ne gèrent que les moteurs sensored et enfin il y a aussi des contrôleurs exclusivement destinés aux moteurs brushless sensorless.
A noter qu'un moteur brushless sensored peut très bien fonctionner sans qu'on ne branche le cordon de capteur, ainsi on perd le bénéfice du capteur mais on peut du coup utiliser le moteur sensored (qui devient donc un sensorless) avec un contrôleur sensorless, certains utilisateurs ne voient pas de différences avec ou sans capteur et préfèrent du coup ne pas brancher le cordon de capteur, ainsi le montage s'en trouve simplifié.

Pour tous les types de moteurs brushless on parle aussi en tours (bobinages) mais aussi en Kv.

- Pour les sensorless le nombre de tours n'est pas toujours précisé, on parle plus souvent en Kv, les Kv c'est le nombre de tours que prend le moteur sous 1V, exemple un moteur 1000 Kv qui tourne à 1000 tours / minutes sous 1V, tournera à 7200 tours / minutes sous 7,2V, cette indication est importante car certains moteurs ont une limite de rotation à ne pas dépasser, Feigao recommande de ne pas dépasser 50000 tours / minutes, ainsi vous choisirez votre moteur en fonction de la tension en Volts que vous comptez lui appliquer, un moteur à faible Kv pourra être alimenté avec une tension plus élevée.
Plus le bobinage est faible (exemple 6S - 6 tours) plus les Kv seront élevés, plus le moteur sera puissant (et gourmand en A) et plus il tournera vite au détriment du couple, votre rapport de démultiplication devra être adapté à votre moteur.
Plus le moteur est puissant et tourne vite (Kv élevés et petit bobinage) plus on réduit le rapport de démultiplication (petit pignon), inversement plus le Kv est faible et le bobinage élevé (exemple 20S - 20 tours) plus le moteur sera coupleux (il pourra entraîner un plus gros pignon) et moins il sera puissant (faible consommation).

- Pour les sensored on parle en T (pour turns en anglais), exemple 5.5T qui correspond à un moteur à charbons 11 tours, ici on multiplie par deux la valeur indiquée avant le T, ainsi vous avez une idée de la puissance délivrée par le moteur, la plupart du temps c'est équivalent mais il faut savoir que tous les moteurs brushless ont un bien meilleur rendement que les moteurs à charbons, il en résulte de meilleures performances, une consommation réduite et enfin une possibilité d'augmenter la tension d'alimentation dans les limites admissibles par le moteur.

 
Différence entre mode 1 et 2

Avion :


Hélicoptère / Drone :

 
La technologie 2.4Ghz

Conçue pour résoudre les désagréments des systèmes classiques.

La technologie 2.4Ghz résout le problème de fréquences que peuvent rencontrer les modélistes :
- Utiliser la même fréquence qu'une autre personne, ce qui peut générer des crashs dans le pire des cas ou tout simplement vous empêcher d'utiliser votre engin simultanément
- Les tops radio qui consistent en une réception nulle pendant un court laps de temps
- La distance de réception qui peut être altérée par des éléments du paysage

Grâce au 2.4Ghz, c'est désagréments disparaissent, l'émetteur se verrouille sur son récepteur et rien ne vient perturber la transmission.

Il existe plusieurs systèmes 2.4Ghz de marques différentes :

Le système FASTT de Futaba
Le système DSM2 de Spektrum
Le système IFS de Graupner

Ce ne sont que les principaux, il en existe d'autres comme Assan, Wfly, Corona etc...
Ces différents systèmes sont tous très efficaces et aucun d'entre eux ne fait preuve d'une faiblesse permettant de le prétendre moins performant.

Il est important de noter que ces systèmes ne sont pas compatibles entre eux.

Il est également possible de faire passer une radio PPM classique en 2.4Ghz en changeant le module d'émission et le récepteur.
Ces modules sont distribués entre autres par Corona et Assan et sont compatibles avec des nombreux modèles de radiocommandes de grandes marques : Futaba, Hitec, Robbe...

Cette technologie représente une excellente alternative au système PPM et n'a que des avantages, ce qui la rend très appréciée par l'ensemble de ces utilisateurs.

 
Les Récepteurs à Synthèse de Fréquence

La nouvelle technologie qui se passe des quartz.

Les récepteurs à synthèse de fréquence se passent de l'utilisation des quartz,utilisée depuis plus de 30 ans.
Le principe est simple: le récepteur dispose d'une fonction de programmation qui va capter la fréquence de votre radiocommande et l'enregistrer.
Le récepteur n'a donc pas besoin d'utiliser un quartz identique à celui présent de la radiocommande.

Ses avantages sont nombreux :
- Vous pouvez choisir votre fréquence librement et la changer quand bon vous semble sans avoir à insérer un nouveau quartz.
- Ils sont beaucoup plus petits, 8 voies dans la taille d'un timbre poste !
- Facile d'utilisation, un seul bouton à presser pour le coupler à la fréquence de votre radio
- La portée dépasse les 1,5 kilomètres ! (variable selon les conditions)